Dumas amoureux. Formes et imaginaires de l’éros dumasien

Le colloque « Dumas amoureux. Formes et imaginaires de l’éros dumasien », organisé du 19 au 26 août 2019 au Centre culturel international de Cerisy, en collaboration avec le LASLAR, a été une grande aventure, intellectuelle et humaine ! Responsables scientifiques : Julie Anselmini et Claude Schopp

Sur le plan scientifique, ont été explorées les différentes formes que revêt Eros chez Dumas : l’érotisme à proprement parler (y compris sous les visages inquiétants du voyeurisme, du viol ou du magnétisme), le sentiment amoureux et ses nuances (de l’amour fou au jeu libertin, en passant par la camaraderie conjugale) mais aussi, plus largement, les expressions de l’amour paternel et filial, de l’amitié, de la curiosité passionnée pour l’Ailleurs, de l’admiration pour la peinture ou de la mélomanie chez Dumas. Étudie à travers de multiples figures, biographiques ou fictionnelles, et selon des approches variant les angles de vue comme les positions méthodologiques, l’éros dumasien a par ailleurs été mis en valeur dans ses déterminations génériques (sa représentation différant entre la correspondance, les Mémoires, le récit de voyage, le récit fantastique, les écrits journalistiques, le théâtre, comique ou dramatique, ou encore les romans) mais aussi dans ses déterminations historiques (on a mesuré l’importance de figurations amoureuses permettant au romancier de rendre sensible les crises de l’Histoire et le sens politique de celle-ci), géographiques et anthropologiques. Ont enfin été envisagées les reconfigurations d’Eros dans plusieurs réécritures et adaptations de l’œuvre dumasienne, dont la valeur mythographique et transmédiatique a été soulignée.

Sur le plan convivial, une chaleureuse atmosphère a présidé aux échanges, aussi stimulants que nourris, du colloque, ponctué de plusieurs moments forts, qui ont également associé les participants du colloque « Psychanalyse » : le mardi soir, une conférence sur « l’enthousiasme romantique » présentée par Samantha Caretti, doctorante à l’université de Caen ; le mercredi, une mise en voix d’extraits de Dumas roulant sur l’amour, proposée par les comédiens du Grain de Sable ; le vendredi, une soirée de mise en en scène improvisée d’extraits théâtraux empruntés aux pièces de Dumas, et joués par les participants des colloques mais aussi par des membres de l’équipe du château ; le samedi enfin, une projection de La Reine Margot de Patrice Chéreau, adaptation du roman de Dumas.

Julie Anselmini
LASLAR, Université de Caen Normandie

Ce texte a été rédigé pour le bulletin de l’Association des Amis de Pontigny-Cerisy

A retrouver sur la Forge numérique : Le mariage et l’amour dans les comédies de Dumas par Anne-Marie Callet-Bianco


Dominique Hureaux

Chargé de communication de la MRSH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.