La Normandie et les colonies : un patrimoine en partage

Le colloque Les Normands et les Colonies : un patrimoine en partage (XVIe-XIXe siècle) s’est déroulé les 7 et 8 mars 2019 à l’université de Havre. Il s’agissait du troisième colloque organisé dans le cadre du programme de recherche Normonde, soutenu par la Région Normandie et dirigé par Jean-François Klein et Eric Saunier (Normandie Le Havre Université).

Le projet NORMONDE ambitionne de comprendre la construction de l’espace normand et l’affirmation d’une identité régionale forte, en analysant l’impact et les effets de la circulation transmanche autour de l’axe Seine sur un millénaire. Décloisonnant les périodes historiques et les cadres spatiaux, NORMONDE doit permettre de comprendre à terme les logiques de création de ce nouvel espace géopolitique qui existe à différentes échelles locales, régionales, nationales, européennes et internationales.

Crédit : RMN-Grand Palais (Château de Blérancourt) / Gérard Blot, Plan de l’habitation de Févret de Saint-Mémin.

Devant un public dont le nombre a oscillé entre 50 et 80 spectateurs, ce colloque était organisé autour de trois axes de réflexion.

Le premier axe, centré autour des héritages humains, visait à analyser l’action des Normands qui jouèrent un rôle important dans la dynamique coloniale normande, exploratoire, de valorisation économique ou de diffusion des savoirs et des idées. Affaire d’aventures individuelles, la construction d’un patrimoine en partage entre la Normandie et les espaces coloniaux a tenu aussi à des initiatives collectives.

C’est autour de la présentation et de l’action de groupes professionnels, culturels, et de familles normandes installés aux colonies que s’est organisé le second axe de réflexion fondé sur l’idée d’étudier la profondeur de l’enracinement normand dans le monde colonial et son influence dans les sociétés antillaises ou indocéaniques.

Le dernier axe approchait les formes et les influences de « l’héritage colonial matériel en Normandie et normand dans les colonies », dans l’urbanisme, et dans les archives récemment déposées dans les fonds publics notamment.

Au total le colloque a permis d’entendre 15 contributions présentées par des chercheurs des universités ultramarines, de l’arc atlantique et de Normandie université dans la perspective d’une publication qui interviendra après le cinquième et dernier colloque de ce cycle pour lequel le prochain rendez-vous est fixé à Rouen au mois de juin.

Eric Saunier
Le Havre Normandie Université
Pôle Maritime de la MRSH


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.