Masterclasse en études nordiques

Crédit : Lac Päijänne, Korpilahti, Finlande, Harri Veivo

Les 22 et 23 novembre 2018, la MRSH de Caen a accueilli la Masterclasse en études nordiques organisée par les professeurs Harri Veivo et Thomas Mohnike (université de Strasbourg). Onze étudiants au niveau doctorat ou M2 sélectionnés sur dossier ont présenté leurs travaux et suivi des workshops animés par des professeurs nordiques et français. Sept universités françaises – Caen, Strasbourg, Mulhouse, Saint-Étienne, Paris 7, Sorbonne et Bordeaux – et trois nordiques – Tampere (Finlande), Copenhague (Danemark) et Göteborg (Suède) – étaient représentés dans le premier événement de ce type organisé en France. La Masterclasse a étéorganisée avec le soutien du SNU (Samarbetsnämnden for Nordenundervisning i utlandet), de l’équipe ERLIS EA 4254 , de la MRSH Normandie-Caen et de l’université de Strasbourg et l’Ambassade de Finlande.

Les sujets abordés par les étudiants ont fait valoir toute la richesse et la nature pluridisciplinaire des études nordiques d’aujourd’hui. Les jeux vidéo, l’éco-critique et la musique populaire en passant par le statut juridique des Sami, le cinéma contemporain et les sagas ont ainsi fait l’objet de communications par doctorants ou M2 dans les panels où l’accent était mis sur la discussion entre les participants. Deux tiers du temps prévus pour chaque étudiant étaient réservés à l’interaction pour que chaque étudiant puisse avoir un retour approfondi sur son travail.

Cinq professeurs ont été invités : Gunilla Hermansson (Göteborg), Torben Jelsbak (Copenhague), Turo-Kimmo Lehtonen (Tampere), Frédérique Harry (Sorbonne) et Frédérique Toudoire-Surlapierre (Mulhouse). Ils ont abordé des questions de théorie ou de méthodologie – concernant par exemple les différentes possibilités de catégoriser la géographie culturelle ou l’ontologie des réseaux d’acteurs – dans les workshops qui cherchaient aussi à créer de bonnes conditions pour l’interaction ; des articles servant de base au travail commun étaient envoyés au participants en amont pour donner une dimension de « classe inversée » à l’événement.

Le soir du 22 novembre, Torben Jelsbak et Frédérique Harry ont donné deux conférences dans le cadre du séminaire « Villes nordiques » qui a fusionné momentanément avec la Masterclasse.

Le premier objectif de la Masterclasse était d’offrir aux participants l’accès à un vivier de compétences plus large que celui qu’on trouve d’habitude dans un département ou une université français où le nombre d’étudiants augmente d’année en année mais le nombre de postes en études nordiques ne suit pas le mouvement. En même temps, les organisateurs ont voulu donner aux jeunes chercheurs la possibilité d’établir des contacts avec leurs futurs collègues français et nordiques. Il semblerait que les deux objectifs fussent atteints : le retour était globalement très positif. Espérons qu’une deuxième Masterclasse verra le jour dans l’avenir proche.

Premier événement de ce type en France, la Masterclasse continuait une série d’événements d’envergure internationale organisés à Caen, dont on peut mentionner ici le 2e congrès de l’Association pour les études nordiques en juin 2017, le colloque « Transformation des cultures dans les pays nordiques. Fin du 20e siècle début du 21e » en mars 2016 et le séminaire « Villes nordiques » démarré en octobre 2017.

Harri VEIVO
Professeur en Littérature et civilisation nordiques
ERLIS (université de Caen Normandie)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search