Transitions énergétiques Territoires Hydrogène et Société (TETHYS)

Le pôle Risques de la MRSH lance un projet de recherche sur la transition énergétique liée à l’hydrogène. Porté par un consortium multidisciplinaire et multi-territorial basé sur la MRSH Normandie Caen et son homologue en Bourgogne, la MSH de Dijon, avec la collaboration de l’école Polytechnique de Nantes, ce projet vient d’obtenir un financement de l’Agence nationale de la recherche (ANR) à hauteur de 295 000 € sur 3 ans.

Partant du postulat qu’une transition énergétique ne peut être qu’aussi sociale, ce projet se propose de répondre, en étroite collaboration avec les acteurs des territoires, à un ensemble de questions inhérentes au processus de transition énergétique liée à l’hydrogène. Aux logiques verticales et descendantes des processus initiés par les Régions et les industriels, peut-on opposer d’autres définitions de la transition ? Y-a-t-il de nouveaux référents de la transition à inventer pour faire advenir un modèle décentralisé et territorialisé? Comment faire pour que la technique ne serve pas un filtre régulant l’accès aux moyens de la transition mais un vecteur fédérateur servant à fabriquer des citoyennetés environnementales ?

L’enjeu est de produire une analyse sociétale des enjeux de la transition énergétique sur la base d’un dispositif empirique et expérimental novateur, à l’intersection des sphères du savoir, de la gouvernance, de la recherche (innovation) et des pratiques (usages). Le Dôme, centre de sciences de Caen Normandie participera, grâce à son Living Lab, à la mise en œuvre de TETHYS.
Cette expérimentation sera enrichie par un important travail d’enquête sociologique inédite en France auprès de deux publics porteurs d’enjeux : les étudiants et les chefs d’entreprises. En ce qui concerne les chefs d’entreprises, il s’agit d’évaluer s’ils seraient disposés à utiliser des véhicules à hydrogène dans leur entreprise et, pour les étudiants, de mesurer leur attitude à l’égard de la location de vélos à hydrogène pour leurs trajets « domicile-université ». à cette fin, on comparera les populations de trois régions : la Normandie et la Bourgogne d’une part (groupes expérimentaux de référence), et la Côte d’Azur d’autre part (groupe témoin de comparaison).

Ce projet, coordonné par Frédérick Lemarchand, enseignant – chercheur au CERReV, rassemblera dix-huit chercheurs.


Dominique Hureaux

Chargé de communication de la MRSH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.