Mise en ligne de SCRIPTA : 8 500 actes normands médiévaux en édition numérique

La base de données SCRIPTA (Site Caennais de Recherche Informatique et de Publication Textes Anciens) est une collaboration entre le Centre Michel de Boüard-CRAHAM (UMR 6273) et le pôle Document numérique de la MRSH. Elle est accessible à l’adresse : https://www.unicaen.fr/scripta/
Responsable scientifique : Pierre Bauduin

SCRIPTA est une base de données des actes normands des Xe-XIIIe siècles, qui comporte quelques 8500 actes. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherches développé au CRAHAM, sur les sources textuelles de la Normandie médiévale qui comporte également une revue électronique (Tabularia), des rencontres scientifiques, des projets d’édition et d’études des sources (actes d’évêques, chartrier de Fécamp, cartulaire de Saint-Etienne de Caen, actes cisterciens…).
Cette édition en ligne de la base est la première version accessible au public. La base compte environ 8500 actes, pour l’essentiel issus d’éditions anciennes, permettant l’accès au plus vaste corpus de chartes normandes jamais réuni. L’accès aux données de Scripta pour cette partie du corpus ne dispense pas d’un recours aux éditions elles-mêmes, ou aux actes conservés dans les archives et les bibliothèques, pour repérer la tradition et les variantes de la plupart des documents. La base s’élargira avec d’autres corpus, issus d’éditions récentes, et également d’actes inédits directement encodés en XML-TEI et accompagnés de l’apparat critique nécessaire à leur édition. La base publiée en février 2017 est donc la première version d’un outil qui continuera à évoluer à l’avenir.
Une interface de SCRIPTA en anglais est également disponible sur le site : www.unicaen.fr/scripta/?locale=en


Dominique Hureaux

Chargé de communication de la MRSH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.