La Semaine de la mémoire à Caen

La troisième édition de la Semaine de la mémoire s’est déroulée du 17 au 21 septembre. Cette année, trois villes ont participé à cette biennale, Montpellier, Bordeaux et Caen. La MRSH a piloté l’organisation de l’édition normande, avec le soutien de l’Observatoire B2V des mémoires et de plusieurs partenaires : la Ville de Caen, la région Normandie, le Mémorial de Caen, Le Dôme, l’IRTS.

Cette édition a été rendue possible grâce à l’investissement d’une trentaine d’intervenants mobilisés avec un objectif commun, faire découvrir leur travail, leur recherche. Le programme comportait près de vingt événements, conférences, tables rondes, ateliers, projections, auxquels un public varié est venu assister, élèves de maternelles, de primaires, étudiants, mais aussi un large public de curieux avides de connaissance. Nous évoquerons ici quelques moments forts.

Le lundi soir, le physicien Michel Laguës a raconté à la centaine de personnes présentes comment Sapiens, depuis 100 000 ans, a élargi ses moyens de mémorisation vers des supports externes. Une histoire passionnante, des premières peintures sur les parois des grottes au Big data, que Michel Laguës a conclu en exprimant ses craintes quant au devenir de notre espèce. Cette intervention était basée sur l’ouvrage que Michel Laguës a co-écrit avec Georges Chapoutier et Denis Beaudouin,   L’invention de la mémoire. Écrire, enregistrer, numériser (CNRS Editions, 2017).

Pascal Buléon (Directeur de la MRSH) et Michel Laguës en ouverture de la conférence
Réécouter la conférence

La seconde journée a débuté avec des ateliers destinés aux scolaires. Trente élèves de l’école maternelle Poppa de Valois à Hérouville St Clair et du Centre de ressource de l’ouïe et de la parole de Bretteville sur Odon, ont découvert, grâce aux équipes du LPCN (Céline Lanoë, Sandrine Rossi, Amélie Lubin, Pauline Allix), le fonctionnement du cerveau et tous les trésors qu’il offre pour mieux apprendre à l’école.

En soirée, l’amphithéâtre de la MRSH était trop petit pour accueillir toutes celles et ceux venus écouter l’intervention du chercheur Pierre Gagnepain (Inserm, UMR-S 1077). En s’appuyant sur ses recherches en imagerie cérébrale, Il expliqua aux 250 auditeurs que l’oubli n’est pas seulement un phénomène passif lié au temps, c’est un processus nécessaire et bénéfique au bien-être des individus. (Réécouter la conférence)

Mercredi et jeudi, Benoît Raoulx (programme Film et Recherche en Sciences Humaines de la MRSH) a proposé un événement en deux temps portant sur la mémoire et le cinéma. à la MRSH, la projection du film La bataille d’Alger (Pontecorvo, 1966) a été précédée de deux remarquables interventions. L’historien Daho Djerbal, venu d’Alger, a replacé le film dans son contexte historique. Il a insisté sur l’importance de la bataille d’Alger qui constitue un tournant dans l’affrontement entre les forces militaires d’occupation et les forces de lutte pour l’indépendance de l’Algérie. Dominique Briand (ESPE Académie de Caen, site de St Lô) a ensuite évoqué l’accueil du film en France. Tout d’abord non distribué, il est sorti en 1971 mais dû rapidement être retiré des salles de cinéma face aux menaces des opposants à l’indépendance de l’Algérie. Il faut attendre novembre 2004 et sa programmation sur une chaîne de télévision grand public pour que ce film, considéré aujourd’hui comme un objet d’histoire, soit vu plus largement. Le lendemain, « La bataille d’Alger » un film dans l’histoire (Malek Bensmaïl, 2017) fut projeté au Lux cinéma, en présence du réalisateur venu rejoindre les intervenants de la veille. Ce documentaire retrace le destin du film de Gillo Pontecorvo. Ces deux soirées s’achevèrent par des échanges riches avec un public venu en nombre, quelque 120 personnes.

Jeudi soir, le Mémorial de Caen a accueilli la conférence de Stéphanie Trouillard. Durant 5 ans, cette journaliste a couvert le Centenaire de la Première Guerre mondiale pour le compte de France 24. Elle a pu constater que la mémoire de ce conflit diffère d’un pays à l’autre. Elle reste vive en Grande-Bretagne, en Australie ou encore en Nouvelle-Zélande qui témoignent une réelle ferveur. En France, cette mémoire est plus complexe. Beaucoup de Français ne connaissent pas le parcours de leurs ancêtres durant la Grand Guerre mais depuis les célébrations autour du centenaire, elle remarque un intérêt croissant. Stéphanie Trouillard a insisté sur la force des réseaux sociaux pour faire vivre cette mémoire, grâce à une communauté de passionnés. Certains d’entre eux ont dû suivre en direct cette conférence sur la page Facebook du Mémorial qui a enregistré 3 100 vues.

Enfin, à l’occasion de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, le 21 septembre, une table ronde était organisée en duplex avec Montpellier. Animée par Francis Eustache, Directeur de l’UMR-S 1077, et Jean-Michel Verdier, Directeur de UMR-S 1198, cette table ronde a abordé trois domaines complémentaires :
• La recherche fondamentale : Tanguy Maurice (UMR_S 1198, Montpellier) a fait le point sur la recherche médicamenteuse en insistant sur le fait qu’il est toujours très difficile de développer des thérapies causales, l’origine de la maladie étant toujours inconnue. Aujourd’hui, les chercheurs développent des stratégies visant à freiner la maladie.
• La recherche clinique : Olivier Martinaud (CHU de Caen) et Alexandrine Morand (UMR-S 1077) ont évoqué la difficulté du diagnostic en raison des stéréotypes liés à cette maladie qui peuvent venir biaiser les évaluations.
• L’approche sociale : Hélène Amieva (Inserm U 1219, Bordeaux) a présenté le projet de Village Alzheimer qui ouvrira ses portes prochainement à Dax. Conçu sur le modèle du village de Hogewey, aux Pays bas, son but est de préserver la santé sociale de l’individu malade.
Le public présent à Montpellier et à Caen pu échanger avec les intervenants et poser des questions toujours nombreuses sur un thème à fort impact sociétal. (Réécouer la table ronde)

Ce compte rendu ne se veut pas exhaustif, les thématiques abordées ont été variées. D’autres interventions tout aussi intéressantes se sont succédées toute la semaine. Les enregistrements audio ou vidéo  sont disponibles sur la Forge numérique.

MERCI A TOUS LES INTERVENANTS DE LA SEMAINE DE LA MÉMOIRE :
Viviana Agostini-Ouafi (Université de Caen Normandie, ERLIS) • Pauline Allix (Université de Caen Normandie, LPCN) • Malek Bensmaïl (Réalisateur)  • Caroline Bérenger (Université de Caen Normandie, ERLIS) • Dominique Briand ( ESPE Académie de Caen, site de St-Lô) • Pascal Buléon (CNRS, MRSH), Florence Cabaret (Université de Rouen, GUEST2-Normandie) • Michel Daeffler (CNRS, MRSH) • Daha Djerbal (Université Alger 2) • Victor Faingnaert (Université de Caen Normandie, HisTéMé / LASLAR) • Pierre Gagnepain (Inserm, UMR-S 1077) • Cécile Gonçalves (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) • Eva Guillorel (Université de Caen Normandie, HisTeMé) • Magalie Jeannin  (Université de Caen Normandie, LASLAR, ESPE Caen • Michel Laguës (ESPCI) • Céline Lanoë (Université de Caen Normandie, LPCN) • Jean-Jacques Lerosier (Journaliste) • Eric Leroy du Cardonnoy (Université de Caen Normandie, ERLIS) • Frédérique Loew-Turbout (Université de Caen Normandie, MRSH) • Amélie Lubin  (Université de Caen Normandie, LPCN) •  Christophe Maneuvrier (Université de Caen Normandie, MRSH, CRAHAM) •  Olivier Martinaud (CHU de Caen) •  Alexandrine Morand (Université de Caen Normandie, UMR-S 1077) •  Arnaud Morange (IRTS) •  Benoit Raoulx (Université de Caen Normandie, FRESH, ESO-Caen) • Elisabeth Ridel (CNRS, MRSH) • Sandrine Rossi (Université de Caen Normandie, LPCN) • Anne Schneider (Université de Caen Normandie, LASLAR, ESPE Caen) • Penny Starfield (Université de Caen Normandie, ERIBIA) • Nadia Tahir (Université de Caen Normandie, ERLIS) • Stéphanie Trouillard (France 24).


Dominique Hureaux

Chargé de communication de la MRSH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search